Restaurants

Centre

La Taverne du Passage

Réouverte en 2021, la bientôt centenaire Taverne du Passage est une icône incontournable de la restauration bruxelloise. Parfaitement situé dans les superbes Galeries royales, ce resto au look rétro chic (le bâtiment Art déco est classé monument historique) plonge ses visiteurs dans une nostalgie 20’s. Agrémentée d’un service très pro, La Taverne offre une carte classique de plats belges revisités à la sauce moderne par le chef Antoine Mariscal. Le goût rassurant du « fait maison » dans l’assiette.

L'intérieur de la Taverne du Passage et son œuvre en origami

Bruxelles

Chalet Robinson

Situé sur un îlot en plein cœur du lac du Bois de la Cambre, le Chalet Robinson ravira autant les grands que les petits pour sa traversée du lac en barque qui tient de la petite aventure. Venez vous réchauffer dans ce cadre charmant avec vue imprenable sur la nature. On s’y attarde volontiers pour un chocolat chaud, une gaufre de Bruxelles, ou carrément pour l’un des plats généreux proposés (on a toujours une petite place pour un boudin-compote, un américain-frites et une fristouille de champignons, non?).

Centre

Les Brigittines

Le restaurant Les Brigittines se trouve en plein cœur de Bruxelles, à un jet de pierre de la Grand-Place, du Sablon, du Palais de Justice et des Marolles. Dans l’ambiance particulière de son cadre Art nouveau, il propose une cuisine franco-belge classique à base de produits de saison frais et de bières.

Uccle

Au Petit Suisse

Ce petit restaurant vous téléporte dans les Alpes. Au Petit Suisse, vous pourrez profiter des célèbres classiques suisses. La fondue au fromage, la raclette, le rösti et bien d’autres spécialités sont là pour vous tenir au corps et vous réchauffer tout l’hiver.

Woluwé-Saint-Pierre

Auberge des Maïeurs by La Finca

Sur le parvis Saint-Pierre à Woluwe-Saint-Pierre, l’Auberge des Maïeurs est une ferme urbaine qui propose une cuisine du terroir bio. Le lieu aux accents champêtres classé au patrimoine bruxellois, date de 1748 (il a toutefois été ravagé par un incendie en 2009). De par le moelleux de ses sièges, la chaleur des poutres apparentes et la déco aux touches végétales, on se sent instantanément bien. L’auberge peut se targuer d’avoir été le premier restaurant certifié bio de la capitale. C’est la coopérative agricole La Finca, située à moins de 6 km du restaurant, qui fournit en direct les fruits et légumes bio, ainsi que les œufs frais. La cuisine y est belge et française, et certains produits sont disponibles à la vente dans la petite boutique bio annexe.

Feu ce cheminée et tables à l'intérieur de l'Auberge des Maïeurs

Saint-Gilles

Flamme

Cosy et friendly, Flamme peut se targuer de posséder une carte locale et de qualité. Les légumes sont issus d’une coopérative toute proche nommée « Terroirist » et les saucisses sont signées Dierendonck, une célèbre famille de bouchers flamands. Le burger joue la carte de l’originalité avec des pains créés par Boulengier, aux fourrages carnivores ou végé. Vous pouvez aussi opter pour le très classique (mais toujours parfait) stoemp-saucisse. La salle est dominée par une grande cave à vin centrale et le sol brille de sa superbe mosaïque d’époque. Une combinaison parfaite pour un moment de qualité

Bruxelles

Odette en ville

Un cadre feutré, une ambiance tamisée mais résolument moderne dans le quartier huppé du Châtelain. L’adresse possède tout du glam des hôtels-boutiques new-yorkais. La carte propose des plats classiques pimpés grâce à des touches asiatiques. La fraîcheur d’une cuisine simple et raffinée. Les produits sont de qualité et le menu évolue selon les saisons et l’humeur du chef. Odette en ville tient aussi le rôle d’un bar à cocktails. Chic, mais décontracté. 

Ixelles

Campo

La déco nous emmène dans des contrées plus chaleureuses, réhaussée d’éclats de couleurs formées par les tables. Mais vous trouverez du réconfort également dans l’assiette grâce à sa carte brasserie healthy ouverte sur le monde, avec un focus particulier sur l’Argentine. Végétariens et vegans y trouvent une place confortable. Et pour réchauffer un peu plus l’ambiance, la cuisine de Campo est ouverte sur la salle. 

Uccle

Tontons

« Bistro de spaghetti italiens à la sauce Belge ». C’est ainsi que Tontons se présente. Un plat central décliné à toutes les sauces, en version végé ou carnivore, et servie en moyenne ou grande portion (pour les plus affamés!). On y trouve aussi des classiques planches apéros et une appétissante carte des desserts. Les produits sont bio, issus d’artisans et commerçants locaux. Idéal pour une assiette réconfortante. 

truffe en train d'être râpée sur un plat de chez Tontons

Centre

L’Aubette

Le terme aubette désigne le mobilier urbain qui protège les usagers des transports en commun (comprenez abribus qui lui, est une marque déposée par JCDecaux). Ce sentiment de refuge et de sécurité colle parfaitement à ce petit restaurant en coin, très prisé, de la rue Blaes. Lumineux et cosy, L’Aubette propose une cuisine à base de salades copieuses et de brunches savoureux le week-end. Un lieu, parfois victime de son succès, où il fait bon se blottir à deux ou entre amis. 

Ixelles

Le Balmoral

Situé Place Brugmann, Le Balmoral s’impose avec son look rétro de « diner » américain des années 50/60. Attention aux yeux ! On y trouve un kaléidoscope de couleurs pastel, un juke-box clinquant, une statue de Betty Boop,… En bref, toute une imagerie très “Marilyn Monroe”. Le lieu, qui avait commencé comme un milk bar (les milkshakes y ont encore la part belle), assume aujourd’hui bien plus son statut de « diner » avec ses bagels et ses burgers. Mais Le Balmoral laisse aussi une jolie place aux sucreries, dont des crêpes et des gaufres, et est reconnu pour ses US breakfasts.